lundi 8 août 2011


L'étoile a pleuré rose au coeur de tes oreilles
L'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins
La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles
Et l'Homme saigné noir à ton flanc souverain.

Arthur RIMBAUD
Photo/net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire