mardi 13 septembre 2011

Tu as bien joui dans nos âmes,
o vieux sommeil de la putréfaction!
Depuis,
Lune après jour,
Vent après nuit,
Légers ou forts,
Nous attendons.

René CHAR/  Photo Maclaire@

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire