samedi 10 décembre 2011

Mon corps est chaud
comme le seuil d'une église

Quand tu entres en moi
la bible divague.

Anise KOLTZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire