mardi 15 novembre 2011



Rien ne t’oblige
A être messager,

Mais tu sais lire
Entre les tremblements.

Eugène Guillevic
Photo/ Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire