jeudi 26 janvier 2012

Je suis couché dans un plaid
Bariolé
Comme ma vie
Et ma vie ne me tient pas plus chaud que ce châle
Écossais
(....)
Ce châle effiloché sur des coffres remplis d'or
Avec lesquels je roule
Que je rêve
Que je fume
Et la seule flamme de l'univers
Est une pauvre pensée..
Du fond de mon coeur les larmes me viennent

Blaise CENDRAS/Extrait
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire