mardi 7 février 2012

Je désire dessiner l’écho
Sur la soie de la mémoire
Sur le bois de l’attente.

Je désire écouter l’absence
Pendant qu’elle explique à l’inquiétude ses raisons
Et qu’elle entre avec elle dans un débat tenace et stérile.

Je désire dormir
Sans que mes yeux ne perdent le plaisir d’observer la vie
Pendant qu’elle accompagne les passant au matin
Vers leurs petites affaires quotidiennes.

Je désire être ici
Et là
Prêter attention à la pierre de l’oubli
Lorsqu’elle tombe lourde dans le puits des jours prochains
Et lorsqu’elle annonce de haut
Que les miroirs de l’âme
Ecrivent tout ce qu’on n’a pas dit
Tout ce dont on n’a pas entendu le tintement.

Rasem Almadhoon
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire