lundi 19 mars 2012



parce qu'aucun mot ne pèse
plus que la bouche
et le rêve qu'elle donne

parce qu'aucun geste ne meurt d'être debout

parce qu'aucun œil ne boit
le silence des langues mieux que
l'ombre invisible du tien

parce qu'aucune chair ne dit l'effroi qui l'aventure
ou la sommeille

parce qu'aucune racine ne baigne d'un seul sang

DEPUIS TOUJOURS IL ME SEMBLE
QU'AUCUNE MUSIQUE NE MANGE A MA TABLE

JE ME DEMANDE

JE TE DEMANDE

POURQUOI

Marie BAUTHIAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire