vendredi 13 avril 2012

Elle ne peut pas être seule
Elle se couronne d’oubli 
Et sa beauté couvre les heures 
Qu’il faut pour n’être plus personne. 
Elle va partout fredonnant 
Chanson monotone inutile 
La forme de son visage. 

Paul ELUARD
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire