samedi 14 avril 2012



La Chambre de torture


Je suis une biche harassée
Qui cherche la source d'amour ;
La main du Chasseur m'a blessée,
Son dard me brûle nuit et jour.

Souffrir, c'est mon délice,
Je ne veux plus d'autre plaisir ;
Tout le reste m'est un supplice :
Aimer, souffrir, c'est mon désir !

Perdez-moi en vous, ô ma Source,
Comme une goutte dans la mer !
Mourrir, ou aimer sans ressource,
Car tout le reste c'est amer !

Je suis pure quand je vous touche,
Vos baisers font la sainteté,
Et quand mon coeur vous sert de couche,
De joie il est tout transporté.

L'amour m'a fait un épithème
Qui me blesse et me fait languir ;
Bien que ma douleur soit extrème
Je ne voudrais pas en guérir !




Fernand FLEURET

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire