jeudi 5 avril 2012



Rose, quand tu seras défunte,
C’est que ce n’était pas possible.
Peut-être tu n’acceptais pas
D’être la rose, toi qui sais
A l’intérieur comment on est.

GUILLEVIC
Photo net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire