samedi 16 juin 2012




(...) Le monde grouille d'assassins, c'est-à-dire de personnes qui se permettent d’oublier 
ceux qui'il ont prétendu aimer (..)
L'oubli est un gigantesque océan sur lequel navigue un seul navire,
Qui est la mémoire.

Amélie NOTHOMB
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire