vendredi 22 juin 2012



Pourquoi ma parole est si brusque
Dans l’éternelle fumée de cigarette
Et combien de tristesse noire
Gronde sous mes cheveux clairs.

Le Ciel brûle/extrait/Marina Tsvétaïeva.
Photo Net 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire