jeudi 26 juillet 2012

La bouche aux lèvres d’or
n’est pas en moi pour rire
et tes mots d’auréoles
ont un sens si parfait
que de mes nuits damnées
de silences et de morts
j’entends vibrer ta voix
dans toutes les nuits du monde.

 Paul Eluard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire