vendredi 6 juillet 2012





Tes heures, où se sont-elles écoulées ?
Le souvenir d’un geste,
la marque d’une passion,
l’éclat d’une aventure,
une belle et fugitive démence,
rien de tout cela dans ton passé;
aucun délire ne porte ton nom,
aucun vice ne t’honore.
Tu as glissé sans traces;
mais quel fut donc ton rêve ?

E.M CIORAN/ extrait.
Photo Net

1 commentaire: