dimanche 5 août 2012



On éteint sauf moi
Je ne suis pas éteinte
Lueur
Dès que ma main ne rencontre pas la terre
Mais ton dos dégagé

Lueur aussi
Le ventre et ta main
À la seconde de la mienne

D'enlever les vêtements devant
Nous derrière nous serrant
Dans les odeurs leur buisson

Il y a des creux dans la nuit
Les caressés ou caressants
Un geste un geste
Et un troisième pour serrer
Ton sexe unique.

Ariane DREYFUS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire