mardi 11 septembre 2012



Vivre c'est se mettre au monde plusieurs fois : la première naissance est évidente, physique ; les autres passent parfois inaperçues.
Une vie, avec ce qu'elle nous donne et nous inflige, suppose de chercher profondément en soi les ressources pour s'adapter, faire naître en nous, à chaque étape, un être renouvelé, amélioré, plus mûr, plus dense.
Une vie pour se mettre au monde c'est une vie pour apprendre à faire corps avec ce qui advient, les joies et les drames ; une vie pour faire de son existence un tout, décousu parfois mais unique ; une vie surtout pour apprendre à rester dans l'émerveillement.

Marie de Hennezel/ Une vie pour se mettre au monde/extrait
Photo M@claire/Rennes/2012.

1 commentaire:

  1. Sans doute, vivre est bien tout cela. Mais il faut le plus souvent plus de temps que dure une vie pour s'en rendre compte. Donc je suppose que pour la plupart nous n'en sommes pas conscients.

    RépondreSupprimer