mardi 20 novembre 2012



Patiente j’attendrai,
Guettant, comme un chien, le moment.
Ou je m’enfoncerai dans la forêt de tes vers
Et me fraierai lentement un chemin
A travers d’occultes sentiers,
A travers des petits recoins
Que tu as laissés entrouverts.

Clara JANES
Photo Net

2 commentaires:

  1. Comme la vertu des amours qui durent ...

    RépondreSupprimer
  2. La vertu qui tranforme en merveilleuse hIstoire d'amour une qui aurait pu n'être que banale affaire de Q...

    RépondreSupprimer