samedi 1 décembre 2012

Tu peux me confier sans crainte
Les menues besognes matinales.
Laisse faire les nuages,
La poussière ardente par-dessus les toits,
Les marteaux de la tristesse sur la table.
Mon pays s’étend de juin à septembre
Avant la première neige appelle-moi.


 E. de ANDRADE
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire