mardi 25 décembre 2012



Dans la vie je marche,
jusque là c’est évident.

Dans la vie je marche suspendu,
ça c’est plus imprévu,
et vous ne l’aviez pas vu.

Je marche suspendu à un nuage bleu,
quelle sage aventure.

Je marche suspendu
à un invisible nuage,
pour tous c’est préférable.

Si vous trouvez cela risible
et vraiment peu plausible
et même, pour l’ordre, nuisible,
c’est que vous n’êtes pas suspendu
aux échos inaudibles
et que vous avez chuté
dans la fosse putride
des sceptiques.

A chacun ses parfums
et ses raisons de vivre.



Yéhoshua Rahamim Dufour
Photo net 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire