dimanche 9 décembre 2012


La poésie vit d'insomnie perpétuelle.

René Char

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire