mercredi 16 janvier 2013



Le métal est au centre et hurle sans la rouille
Et sous la rouille encore il crie:

Qu’il faut aller, que c’est trop long, qu’il veut aller,
Qu’il est poussé, qu’il n’a personne,
Qu’il est métal

Et qu’il y a des fleurs
Qui osent

Guillevic
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire