mercredi 20 février 2013

Je suis triste.
C'est une drôle de tristesse, un peu extérieure, à la façon de ces torchères qui brûlent vers l'extérieur car dedans il n'y a plus de place. 
Mais c'est une vraie tristesse. 
Une tristesse en bruit de fond.
Une tristesse qui ne lâche jamais prise, ne laisse pas une seconde en repos.

Justine LEVY.
Photo net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire