lundi 27 mai 2013



L’amour n’est plus cette tempête
Dans l’éblouissement nocturne
Qui m’enchaînait naguère encore
Entre insomnie et délire.

Il est l’éclair de ce phare
Vers quoi le vieux capitaine
Avance, calmement.

Giuseppe UNGARETTI
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire