mardi 14 mai 2013

Savoir qu'on écrit pas pour l'autre,
savoir que ces choses que je vais écrire ne me feront jamais aimer de qui j'aime, 
savoir que l'écriture ne compense rien, 
ne sublime rien, 
qu'elle est précisément là où tu n'es pas - c'est le commencement de l'écriture.

R. BARTHES
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire