dimanche 21 juillet 2013

J’avais très envie d’humer
De vos cheveux les senteurs,
M’approcher pour effleurer
Vos joues d’un doigt cajoleur.


Ulysse ENVERS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire