dimanche 25 août 2013

....Mes dents sont pures sous ta langue.
 Tu pèses sur mon coeur et gouvernes mes membres. 
Maître du lit, ô mon amour, comme le Maître du navire. 
Douce la barre à la pression du Maître, douce la vague en sa puissance. 
Et c'est une autre, en moi, qui geint avec le gréement...
Une même vague par le monde, une même vague jusqu'à nous, au très lointain du monde et de son âge... 
Et tant de houle, et de partout, qui monte et fraye jusqu'en nous...

Saint John PERSE
Photo Net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire