mardi 1 octobre 2013

Penser, vivre, mer peu distincte ;
Moi – ça – tremble,
Infini incessamment qui tressaille.

Ombres de mondes infimes,
ombres d'ombres
cendres d'ailes.

Pensées à la nage merveilleuse,
qui glissez en nous, entre nous, loin de nous,
loin de nous éclairer, loin de rien pénétrer ;

étrangères en nos maisons,
toujours à colporter
poussières pour nous distraire et nous éparpiller
la vie.

Henri MICHAUX


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire