vendredi 4 octobre 2013

Maudit soit à jamais le rêveur inutile
qui voulut le premier, dans sa stupidité,
s’éprenant d’un problème insoluble et stérile,
aux choses de l’amour mêler l’honnêteté

Charles BAUDELAIRE.

1 commentaire: