mardi 31 décembre 2013




Je sais par cœur mille chansons vieillottes
et des vers sublimes de poètes inconnus
je sais par cœur des noms de villes perdues
des noms d'hommes aimés des noms peu communs
des noms propres avec de grandes initiales brodées
je sais par cœur de vieux airs de danse
et des chants d’amour qui mouillent les yeux

je sais par cœur des mots rares oubliés
dans les pages jaunies d’un dictionnaire
des mots qui souffrent de solitude et d’abandon
je sais par cœur des choses qui ne servent à rien
des phrases inutiles laissées à la porte
comme des feuilles mortes que le vent emporte

je sais par cœur des heures de joie pure
et des moments de détresse que l’on efface
quand vient le muguet du mois de mai
je sais par cœur mes absences et mes douleurs
je sais tout ce qui me hante et me ruine

je sais par cœur aussi de lumineux parcours
des chemins enchantés qui mènent à l’extase

je sais par cœur toutes les courbes de ton corps
ses failles ses clartés ses ombres et ses doux lavis
je te connais par cœur et même sans mémoire
je t’aime encore et toujours
pour finir en beauté cette dernière rengaine.

Roland Giguère ( avec juste deux  mots changés par moi en libre choix )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire