mercredi 26 février 2014

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j'ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
Il n'y a pas d'amour heureux


Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos cœurs à l'unisson
Il n'y a pas d'amour heureux
Mais c'est notre amour à tous les deux


 Louis ARAGON


1 commentaire:

  1. On ne peut rien ajouter derrière Aragon.
    Je te remercie de m'avoir rendu ses mots, gravés dans le coeur , lisibles sur la peau.

    RépondreSupprimer