vendredi 7 mars 2014


A la Poésie

A toi seule, j’avoue mes vertiges, mes paniques…
Mon ombre et ma lumière,

C’est toi, à leur plus haut niveau de différences, de contradictions, d’étranglements.
A ce degré où tout se métamorphose en significations…

Tu es faite de perpétuels dépassements, de reconquêtes permanentes…
C’est grâce à toi que je me vérifie et me réhabilite.

Tu es mon cœur secret, profond, invisible, ma raison de durer, de témoigner.
Tu es mon témoin, mon miroir, mon serment, ma perfection.

Louis Emié

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire