mardi 11 mars 2014


Est-ce que nos instants d’extases laisseront des traces?
Ou ne restent que les remords et l’amertume
Avec le temps les sentiments les plus profonds s’effacent
On joue nos rôles le mieux possible, un jour on tombe les masques

Ne regrette pas les spasmes, les vibrations, l’excitation, les nuits d’action



Benjamin BIOLAY




1 commentaire: