mardi 4 mars 2014



Il s’agit d’appliquer l’oreille contre la terre,
en tout lieu de la terre,
et de ménager alentour le silence,
pour préserver audible le battement très sourd
d’une venue très lointaine à pas incompréhensibles

Michel Deguy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire