lundi 31 mars 2014



L’homme parla longuement. Sa parole était chaude et dense.
Longuement on l’écouta. On ne s’aperçut pas de son départ.
Le silence continuait de parler.
Le lieu avait gardé la parole.

Guy Lévis Mano


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire