lundi 28 avril 2014

(...) Or avec toi, ce n'est pas la même chose : en ton absence, je me sens habitée et non abandonnée. 
Je ne sais pas comment cela se fait
(..)
Quand on s'apprend à exister l'un sans l'autre, peut être alors peut-on arriver à vivre ensemble? (...)
Et en plus de parler, tu m'entends. Jusqu'à présent, je n'ai eu affaire qu''à des sourds.
(...)

Extraits de "Le charme des liaisons" M. Chapsal


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire