lundi 1 septembre 2014



Une rose pour qu’il pleuve.
Au terme d’innombrables années,
c’est ton souhait.

René Char


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire