mardi 23 septembre 2014

La nuit nous enserre,
Lacère sur ce lit défait.
je serre son sexe dans
ma main adossé coté cœur
en sachant que tout se vide,
se détend alors je le prend,
bois la vie, comble le gouffre
asséché, atténue l'œuvre
inachevée: cette vie qui s'évapore,
un peu de sueur en plein effort.

Maria Santos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire