vendredi 5 décembre 2014

Écrire relève de l’espérance. 
Tu mets la virgule là où tu veux que ça freine et le point là où tu veux que ça s’arrête.
 Quand tu veux laisser ton idée faire son chemin sans toi, tu rajoutes quelques points. 
Quand tu t’étonnes, tu peux t’exclamer, c’est pas obligé. 
Et puis le reste, tu laisses à ceux qui veulent tout expliquer.

Richard Bohringer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire