mercredi 28 janvier 2015


Le Printemps sera ce masque érotiquement fou, 
énormément houleux, 
éperdument confiant d’un corps à deux.

 Jean-Pierre Duprey


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire