vendredi 2 janvier 2015

Moi, je ne pleure jamais.
Sauf si j’ai du sable dans l’œil,
bien sûr.
Au fait,
je fais tout ce que tu m’as dit :
je soigne les fleurs du jardin
et je fais bien attention de rire un peu
tous les matins.


 Thomas Scotto /  Sables émouvants


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire