lundi 2 février 2015

Et la vie là, 
glorieuse, 
comme un pas, à pas compté, qui n'en revient pas
Un geste froissé, un sourire en révérence, 
Où serais-je si l'on m'avait aimé?

M@claire ©
Photo ©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire