jeudi 9 avril 2015

Le silence de la nuit s’est posé sur ma page.
 Du silence et rien d’autre. 
J’entends, dans le désert de ma vie, battre mon cœur ensablé.

 Carole Martinez





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire