samedi 23 mai 2015

Je rêve d'un voyage
Viens ferme les yeux
Vois ce lieu confidentiel
Rien que pour toi et moi 
Une brindille de lumière et le revers du nuage s'estompe
Quand la mer apparaît bleu Amalfi
Que l’immaculée clarté file comme un refrain
Chaque secret pousse toujours un peu plus près le départ
Le moindre souffle nous coupe notre élan
Quand un cerne ombre nos pupilles
Chaque battement de cils se fragilise
Les pas qui s’esquivent et se partagent
Les quatre vents qui se font muets
La demeure s’offre des exils insensés
L’assoiffée part en voyage
Viens je t'enlève

M@claire ©

Photo Sorrente -  Beaualalouche ©










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire