vendredi 22 mai 2015

Pas le même toit pour moi.
J'en ai compté plusieurs.
Chaque lieu a laissé son tracé
Dans ma mémoire.
Chaque espace m'a habité.
Aussi loin que je cherche dans mes souvenirs.
Et je n'ai pas compté les autres improbables lieux
Où je n'ai fais que passer.
Une nuit.
Où quelques.
Tous furent.
Une possibilité.
Chacun.
Une respiration.
Une liberté.

M@claire ©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire