mardi 21 juillet 2015


J'ai envie d' écrire un temps calme. 
Comme on envoie une carte postale. 
Une lassitude a pris rendez-vous avec moi
Ce voyage où les assonances de mon cœur
Se cognent de ne plus oser.
Se lassent d’en avoir trop fait.
Se cachent d’être bienveillantes.
Le crayon de papier est posé là.
Pour une fois que je voulais offrir des bouquets de mots
En fait je vous confie mes riens, mes doutes, le vent qui se lève, 
L'année houleuse, le soleil d'été, le repos qu'il me faut
Je préfère tout méditer et ne rien écrire ni ne rien lire.
Peut-être un autre jour?


M@claire ©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire