jeudi 1 octobre 2015

Moi
Ma mémoire
Ce soleil
Cette poussière
Cette odeur de pierre
Cette pointe fraîche
De voûte et de marronnier
Ce retrait devant d’autres
Qui jouent de leur voix
Dans un coin de jour de fête
Peut-être ai-je un peu inventé cette
scène
En ce moment où les choses
Doucement se descellent


Gilles Lades





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire