samedi 12 septembre 2015

Tu es née d’un soupir
fontaine au milieu de la nuit

la pierre d’absence t’a recueillie
comme la main avide de pluie

j’ai voulu boire de ton eau
mais la terre fuyait

à l’aube le coeur s’en va vers le poème
planter la soif dans un mot

Rabah Belamri


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire