mercredi 2 décembre 2015


Un vieil homme  cloué au fond des terres  se rêve marin
A trop plaider le beau il en écœure le parfum
Ce n’est pas une facilité tous ces mots qu’il tourmente
Pour mieux piéger ces proies charmantes 
Il dérive  sur des bleus promesses
Une sirène  est envoûtée de toutes ces délicatesses
Sans talent  et sans mécène
Vite se mettre en scène 
On se croit au théâtre le public applaudit
Toute cette époustouflante parodie
Il faut rire à la comédie
Chacun son paradis

Au loin, prévoyant
L' océan juste à temps
Se retirer
Pour enfin respirer

M@claire ©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire