mardi 29 décembre 2015



Puis j’ai abandonné mes épingles là
Comme j’ai coupé mes cheveux
Aucun lien à l’horizon
Tout est permis
Les draps pour divaguer
Le blanc pour espérer
Les plis pour se cacher
La vie pour rêver


M@claire ©


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire