jeudi 21 janvier 2016

La libellule et le colimaçon

Une libellule s'était
entichée
d'un timide colimaçon.
"Mon aimé si gracieux
avec de petites cornes
pour porter les yeux",
lui disait-elle.
Mais qui peut entendre
les paroles d'une libellule ?
Certainement pas
un colimaçon
qui, de surcroît,
a mauvaise vue.


Edmond Jabès in Petites poésie pour jours de pluie et de soleil


2 commentaires:

  1. Faut-il se fier aux apparences ?
    Cinq sens sont bien trop peu pour embrasser le monde.

    RépondreSupprimer
  2. @ Jeandler oui trop peu pour nous, pauvres humains.

    RépondreSupprimer